Menu GSLR

Version française English version

Recherche GSLR Antiques

Grande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatie

Grande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatie

STATUT : DISPONIBLE
PRIX : 5 800 €
ETAT : Très bon

QUANTITE DISPONIBLE : 1

EXPEDITION :
Les modalités d'expédition dépendent de votre localisation. Contactez-nous pour connaître le montant et préparer l'organisation de la livraison.

+ de photos

- 2021 année Napoléon -


Grande pendule Empire en bronze doré mat sur fond bruni à l’agate. Elle représente l'allégorie de la diplomatie sous les traits d'une femme couronnée vêtue d'une tunique à l'antique, tenant d'une main un rouleau où est écrit "suadere" (persuader, convaincre en latin) et montrant de l'autre main le cadran de la pendule qui symbolise le temps qui passe.

Notre pendule est connue sous le nom de l'allégorie de la diplomatie, un modèle de Thomire répertorié par Hans Ottomeyer dans son ouvrage de référence Vergoldete Bronzen - Die Bronzearbeiten des Spätbarock und Klassizismus, München 1986 à la page 347. Le cadran et le mécanisme à l'arrière sont signés de Lesieur.

Style Empire d'époque Restauration, période Thomire et Cie, années 1820-1830.

Pierre-Philippe Thomire (1751-1843) est l'un des plus remarquables bronziers de sa génération ; il est reconnu pour sa production de bronze d’ameublement sous l'Ancien Régime. Il élève ce métier sous l'Empire à son plus haut niveau de qualité tout en créant, dans les premières années du XIXe siècle, une entreprise industrielle dont le rayonnement est européen, illustration de l'excellence de l'industrie française de cette époque, développant très vite une clientèle internationale dans la haute aristocratie et les cours Européennes.

Il serait difficile de dénombrer l'immense quantité de bronzes produits par les ateliers de Thomire, dans les premières décennies du XIXe siècle ; tables et guéridons, lustres, candélabres, appliques, surtouts de table, pendules, chenets, barres de cheminée, etc. Thomire produit massivement et avec un très haut niveau de qualité.

Lesieur est un horloger installé à Paris rue de la Verrerie sous la Restauration et la Monarchie de Juillet. Il est connu pour avoir régulièrement collaboré avec Thomire et les plus grands bronziers parisiens. Ses mouvements sont très souvent signés sur le cadran mais aussi sur le mouvement à l'arrière, ce qui est l'apanage des plus grands. Le Mobilier National possède plusieurs pendules de Lesieur dans ses collections qui était fournisseur du garde meuble royal.

Outre son format spectaculaire et la qualité de son exécution, notre pendule est intéressante pour le message séditieux qu'elle contient et que révèle une analyse des détails. Sur la borne où s'intègre le cadran de la pendule, on y voit un Apollon inscrivant un texte latin sur un parchemin "narratio fatui quasi sarcina in via". En 1726, l'éminent Abbé de Senones, Dom Augustin Calmet rédige un ouvrage intitulé "Commentaire littéral sur tous les livres de l'ancien et du nouveau testament". Il traduit ainsi cette citation : "l'entretien de l'insensé est un fardeau qui pèse sur le chemin", qu'il explique à la manière d'un dicton : "on dit que une bonne compagnie est agréable en voyage, au contraire un compagnon incommode est une grosse et lourde charge".

Pour comprendre cette allégorie de la diplomatie, il faut se rappeler le Congrès de Vienne, événement majeur de la diplomatie au début du XIXe siècle. La déesse de la diplomatie a la tête couronnée et symbolise les monarques réunis à Vienne. Le message induit est double : le temps est le meilleur allié pour convaincre (il faut comprendre "vaincre ensemble" Napoléon, et le temps vient à bout de tout et de tous) et de manière séditieuse, la citation latine "l'entretien de l'insensé est un fardeau qui pèse sur le chemin" veut clairement dire "prenons le temps de définitivement nous débarrasser de celui qui nous empêche de régner entre nous", c'est à dire Napoléon !

En cette année du bicentenaire de la mort de l'Empereur, cette pendule est un intéressant témoignage de la propagande des Bourbons, célébrant les valeurs du régime telles que retour à la Paix et prospérité. On reconnait généralement les bronzes de la Restauration à leur ornements de cornes d'abondance, de couronnes de fleurs qui remplacent les foudres de Mars en vogue sous l'Empire. Ici le message est plus subtil. Ce modèle de pendule a probablement été conçu vers 1814 alors que commençait le congrès de Vienne, voire sous les 100 jours, ce qui expliquerait la discrétion du message induit "le temps vient à bout de tout et de tous".

Beau et grand modèle spectaculaire (60cm de haut quand une pendule classique fait entre 40 et 50cm de haut), réalisé par deux des plus grands artistes de leur temps. A poser sur une cheminée monumentale ou un grand meuble.

Très bon état général, complet, pas de manque au décor. Mouvement à fil d'origine révisé par notre horloger. Dorure au mercure bien conservée avec de légères usures.Largeur : 43cmHauteur : 61cm

Grande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatieGrande pendule Empire par Lesieur et Thomire - allégorie de la diplomatie

Tous les jours, nous recevons un grand nombre de demandes de prix d'objets vendus.
Les prix ne sont pas communiqués pour de multiples raisons ; et répondre à chaque demande nous prend beaucoup trop de temps.
Nous ne pouvons donc donner suite à ce type de question. Nous vous remercions de votre compréhension.






D'AUTRES OBJETS POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Grande pendule Empire en bronze doré au mercure, mythologie de Pâris et la pomme d'or - 50,5cm

Gerard-Jean Galle - spectaculaire pendule Pallas Athena - fin de l'époque Empire vers 1820

Pendule Empire en bronze doré au mercure - Athéna, allégorie de la guerre - vers 1805

Pendule au chasseur d'époque Empire - bronze ciselé et doré au mercure